Zéro déchet, par où commencer ?

zéro déchet

Nos poubelles débordent… C’est un fait. Et nous prenons peu à peu conscience de l’impact de nos consommations sur la planète, sur notre santé, celle de nos enfants. Il y a quelques années, ceux qui prônaient un mode de vie écologique, étaient considérés comme des bobos écolos, moralisateurs, baba-cool, un brin décalé et peut-être même farfelu.. Et pourtant… Ils étaient dans le juste. Et là où je pensais avoir un mode de vie assez responsable, plutôt respectueuse de la nature, je me rends compte que j’étais bien loin d’un comportement réellement respectueux … Et j’ai encore tellement à parcourir, à découvrir, à évoluer, à améliorer…

Il y a certes un effet de mode au mouvement Zéro déchet, mais plutôt que de critiquer ceux qui profitent peut-être de cette mouvance, peut-être devrions-nous prendre un peu de recul et chacun faire au mieux, à son niveau, pour améliorer sa propre consommation. Le meilleur des déchet est celui que l’on ne produit pas !!

L’objectif zéro déchet à la maison est souvent un point de départ vers la découverte d’autres pratiques écologiques, ou une première étape avant des actions plus collectives. Nous sommes noyés sous le plastique, nous le savons déjà avec certitude. 

Lorsque ce matériau se désintègre en millions de minuscules morceaux, il passe dans notre chaîne alimentaire et, par conséquent, dans notre corps. Pour notre santé, pour la faune marine et pour l’environnement en général, nous devons relever les manches et minimiser le plastique dans nos vies.

Avec les vacances de Noël, nous remplissons les conteneurs plus que jamais. Les conteneurs, emballages cadeaux, boîtes et aussi les déchets organiques (nourriture à outrance) se multiplient. Bien que de nombreuses personnes ne délogent pas de leurs habitudes d’hyperconsommation, heureusement, la tendance au zéro déchet est de plus en plus d’actualité.

Quelle est cette philosophie du «zéro déchet» ? Facile : c’est une façon consciente et responsable de consommer, en minimisant les déchets que nous produisons. Atteindre ce zéro est une utopie, mais nous pouvons nous en rapprocher. Il faut revoir nos habitudes, depuis le moment de l’achat jusqu’à l’utilisation des produits, de l’achat des matières premières jusqu’à la préparation des aliments et leur consommation. Voici quelques conseils simples pour retirer le plastique à la maison et générer moins de déchets : 

  • Achetez en vrac : vous économiserez mille et un contenants en remplissant vos propres contenants réutilisables. 
  • Évitez le jetable : pas de sacs en plastique, de pailles, de bouteilles d’eau et de gobelets jetables , de serviettes, de rasoirs … Il y a des alternatives écologiques pour tout cela.
  • Passez au solide : shampooings, savons, déodorants … Vous économiserez de nombreux contenants et, en plus, ce sont des produits qui durent plus longtemps.
  • Privilégiez le tissu : non seulement pour les sacs, mais aussi pour les serviettes et les mouchoirs.
  • Simplifiez et réduisez : avez-vous vraiment besoin de tel variété de produits de nettoyage, chacun dans sa bouteille en plastique ?
  • Réutilisation :  vous pouvez donner plusieurs utilisations aux bocaux en verre au lieu de les jeter.

Il n’est pas facile de savoir par où commencer. Cela paraît insurmontable et pourtant, chaque petit pas compte. Il faut y aller progressivement, chacun à son rythme !

Je vous invite à commencer par la salle de bain, si vous souhaitez vous lancer.

La salle de bain est presque toujours la plus petite pièce de la maison, mais vous êtes-vous rendu compte de toutes ces choses inutiles que l’on peut y accumuler ? Regardez un peu le contenu de vos tiroirs qui regorgent de cosmétiques divers et variés, plus ou moins utilisés, entamés, vous ne viderez probablement jamais certains tubes (crème de jour, crème de nuit, sérum éclairant, …), plein d’autres petites choses qui ne servent pas souvent voire jamais, très certainement que vous avez même oublié jusqu’à l’existence de certaines !

Obtenir une salle de bain plus zéro déchet n’est pas si difficile qu’il n’y paraît, vous verrez que c’est même très amusant, vous apprendrez beaucoup de choses en faisant cette transition et si par moments, vous désespérez un peu, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas si dramatique que de céder une fois à la tentation d’un produit issu de l’industrie, le plus important restant d’être conscient des efforts fournis et de poursuivre ceux-ci.

Je vous laisse quelques conseils pour obtenir une salle de bain qui génère le minimum de déchets possible.

Les 5 conseils pour obtenir une salle de bain zéro déchet

1. Faire un grand tri

Tout d’abord, la première question que vous devez vous poser est : de quoi ai-je vraiment besoin dans ma salle de bain ? Une fois que vous avez choisi ce dont vous avez besoin, faites don des choses que vous n’allez pas utiliser à des amis / famille. Je me souviens qu’il y a un temps où j’achetais régulièrement du vernis à ongles, eh bien, j’en avais une trentaine, dont certains n’avaient jamais été utilisés. Ce que j’ai fait, c’est sélectionner ceux que je mettais le plus et les autres que je les ai donnés. Vous ne pouvez pas imaginer le soulagement que cela !! Il existe plusieurs études qui ont montré tous les bénéfices qui se produisent lorsque nous nous séparons des choses matérielles dont nous n’avons pas besoin, c’est ce qu’on appelle «l’art du détachement».

2. Fabriquer ses propres produits

Grâce à Internet, nous avons beaucoup d’informations sur la façon de fabriquer nos propres cosmétiques, l’un des endroits où vous en trouverez plus est Pinterest. Il existe de nombreuses recettes de baumes, déodorants, soins pour les cheveux, la peau … Si je peux vous donner un conseil si vous vous aventurez à fabriquer des choses par vous-même, tournez-vous vers des recettes simples qui nécessitent peu d’ingrédients car c’est tout à fait inutile de surcharger.

3. Acheter plus de choses polyvalentes. 

Pour que votre salle de bain génère le moins de résidus possible, achetez des produits cosmétiques que vous pouvez utiliser pour différentes parties du corps, par exemple les savons que nous avons, vous pouvez les utiliser pour le visage, le corps et comme savon à raser, la crème pour le visage. La crème que j’utilise me sert à la fois pour le jour et pour la nuit et même pour le corps… avec cela, vous aurez non seulement plus d’espace dans votre salle de bain mais vous économiserez beaucoup d’argent.

4. Regarder l’emballage.

Il est très important que nous utilisions des produits cosmétiques qui ont un emballage respectueux de l’environnement et que nous ne pouvons pas en trouver un qui soit compostable, du moins certains qui soient réutilisables ou entièrement recyclables. Changez vos flacons de gel douche par des pains de savon, votre shampoing liquide pour un solide, des déodorants roll-on / spray pour ceux qui viennent dans une boîte en aluminium, du papier carton … Vous verrez qu’aujourd’hui vous avez beaucoup d’options.

5. Supprimer tout le plastique jetable dans votre salle de bain.

Retirez tous les articles en plastique et à usage unique que vous avez dans votre salle de bain et remplacez-le par des options beaucoup plus durables. Puisque tout ce que nous jetons de notre bain se termine dans nos mers et océans, et qu’il leur faudra des centaines d’années pour se décomposer (par exemple les côtons-tige en plastique, nous les utilisons quelques minutes pour retirer la cire des oreilles pour les retrouver dans la nature et donc dans nos océans). Il mettra 300 ans à se dégrader complètement. Pendant ce temps, des milliers d’animaux marins, comme les tortues et les oiseaux, risquent de les ingérer par accident, pouvant mourir intoxiqués, noyés ou affectés par des blessures internes. 

Pour que cela ne se produise pas, remplacez les rasoirs jetables en plastique par des rasoirs en acier, les disques en coton à usage unique par des disques réutilisables … non seulement vous économiserez de l’argent mais la planète vous en remerciera.

Ce sont quelques conseils pour obtenir une salle de bain Zéro Déchet, vous verrez qu’ils sont très faciles à suivre. Si vous avez des questions ou avez plus de conseils, laissez-le dans les commentaires.

D’ici peu je reviendrai dans le détail pour une salle de bain zéro déchet de A à Z !

(6 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *